Enfant, Rebekah Mohr rêvait de résoudre des crimes. Elle explique : « Je voulais être analyste criminel et travailler pour la police. »

Pourtant, après des études au Canada à l'Université McGill puis à l'Université de la Colombie-Britannique, où elle décroche un Master en statistique, ce n'est pas la police qu'elle rejoint, mais Shell.

Désormais membre d'une équipe qui conçoit et développe des systèmes de protection contre les cyberattaques, elle ne résout pas les crimes, elle les empêche.

Le mariage des compétences et des technologies

En 2013, Rebekah est la première femme technicienne à rejoindre l'équipe en charge de la sécurité informatique appliquée au contrôle des processus industriels (PCD IT Security) à l'échelle mondiale. Elle y joue un rôle essentiel dans la protection des actifs de Shell contre les cyberattaques.

Elle explique : « J'utilise des données pour réduire les risques de cyberattaque, tels qu'un piratage ou un vol de données. Finalement, je fais ce que j'ai toujours voulu faire, mais dans un secteur différent. »

Bien qu'intéressée depuis longtemps par les technologies, Rebekah ne pense pas faire carrière dans ce domaine lorsqu'elle rejoint Shell. Après un premier stage évalué, elle participe à temps plein au Programme Jeunes Diplômés de Shell (Shell Graduate Programme) en 2010.

Dans le cadre du programme, elle occupe pendant trois ans le poste de Control Systems IT Specialist sur le site de l'usine de valorisation de Scotford, dans l'État canadien de l'Alberta, avant de rejoindre l'équipe en charge de la sécurité informatique appliquée au contrôle des processus industriels. Ce virage professionnel implique de travailler avec des personnes plus expérimentées, mais dès le départ, elle sait qu'elle va pouvoir compter sur leur soutien.

Elle raconte : « J'ai rencontré le responsable afin de lui expliquer pourquoi je souhaitais intégrer l'équipe. Il m'a alors dit que mes connaissances en informatique et en statistiques répondaient aux critères recherchés. Il ne s'agit pas d'un poste pour jeune diplômé, mais j'ai suivi de nombreuses formations dans le cadre du programme, et mon responsable a su mettre à profit mes compétences au sein de l'équipe. »

De plus, Rebekah était naturellement attirée par ce poste, convaincue qu'il lui permettrait d'avoir un impact décisif sur l'avenir du secteur énergétique.   

Elle explique : « Les technologies opérationnelles, qui mêlent ingénierie et informatique, constituent l'avenir de Shell. L'informatique appliquée aux contrôles de processus (PCD IT) est une discipline hybride qui n'existe dans aucun programme d'enseignement à ce jour.

Si je n'étais pas tombée par hasard sur cette opportunité, je n'aurais jamais su qu'un tel poste existait, et je suis sûre que Shell propose encore d'autres plans de carrière inhabituels auxquels je n'aurais jamais pensé. »

Sources d'inspiration

En tant que première femme technicienne de l'équipe, Rebekah est consciente de son rôle de pionnière.

Le livre de Sheryl Sandberg « Lean In » a largement influencé sa vision des choses. Elle a notamment été frappée de lire que les femmes occupant des postes techniques ont tendance à « se sentir comme des imposteurs ».

« J'ai lu dans ce livre que ce n'était pas à cause d'un manque de connaissances ou de formation. Alors j'ai ignoré cette petite voix dans ma tête et j'ai saisi les opportunités qui se présentaient dans le domaine technique où je savais que je pouvais exceller. J'ai compris que c'était un tournant décisif pour moi, et je veux que d'autres femmes puissent en être conscientes. »

Rebekah

Rebekah confie vouloir suivre l'exemple d'Alisa Choong, récemment nommée au poste d'Executive Vice President TaCIT (Technical and Competitive IT), qui a ouvert la voie des postes à responsabilités aux femmes dans cette sphère technique hybride propre à Shell.

Rebekah veut désormais servir d'exemple à d'autres femmes dans les domaines techniques et inciter davantage de jeunes femmes à poursuivre des études techniques.

« Je veux trouver le moyen d'encourager les jeunes femmes à développer ces compétences, afin qu'elles puissent déterminer d'elles-mêmes s'il s'agit d'une réelle vocation et qu'elles aient suffisamment confiance pour aller au bout de leur passion avant d'entrer à l'université ou dans le monde du travail.

Pour résumer sa pensée, Rebekah cite Sheryl Sandberg : « Dans le futur, il n'y aura pas de femmes dirigeantes. Il n'y aura que des dirigeants, sans distinction de sexe. »

Plus d'informations dans la partie Carrières

La vie chez Shell

Faites connaissance avec nos pionniers, innovateurs, aventuriers et explorateurs partout sur la planète et tirez-en une source d'inspiration. Découvrez leurs histoires et un aperçu de leur carrière chez Shell.

Informatique technique et concurrentielle

Rejoignez l'avant-garde de l'innovation avec l'équipe Informatique technique et concurrentielle (TaCIT) qui combine des techniques informatiques et une expertise scientifique novatrice pour fournir des solutions sur mesure.

Rubriques connexes

Le point de vue des femmes

Venez écouter ce qu'ont à dire certaines femmes qui apportent leur contribution personnelle chez Shell et venez découvrir la façon dont elles développent leur carrière et suscitent le changement sur le lieu de travail.

Diversité et inclusion

Nous croyons à la création d'une culture d'inclusion où l'on peut s'épanouir. Découvrez pourquoi la diversité et l'inclusion, sont importantes pour Shell.