Le Club Rotary de Peace River et l’Accredited Supportive Living Society (ASLS) recevront une aide financière grâce à un investissement totalisant 625 000 $ de Shell. Depuis 2012, Shell a investi plus de 1,3 million de dollars dans des organismes à but non lucratif dans la région de Peace River.

Le Club Rotary de Peace River recevra 500 000 $ pour la construction d’une résidence avec services. Shell donnera son nom à la résidence (Shell Rotary House) qui fournira des logements aux patients externes nécessitant une supervision médicale, aux membres des familles de patients qui reçoivent des traitements à l’hôpital et aux professionnels de la santé.

Bev Bastell et Brent Rostad, coprésidents du comité de financement de la Rotary House, déclarent :

« La contribution apportée à la Rotary House démontre un engagement et un investissement à l’endroit des résidants de la région de Peace River. Le don de Shell ouvre la voie à d’autres efforts de collecte de fonds qui seront consentis auprès d’intervenants potentiels commerciaux, municipaux et communautaires qui reconnaissent la valeur du projet relatif à la Rotary House. »

Shell investit également 125 000 $ dans l’aménagement d’espaces habitables du complexe Designated Supportive Living de l’ASLS. Ce complexe offrira des services de soutien spécialisés aux personnes qui ne peuvent vivre en sécurité chez elles sans avoir des soins particuliers, ce qui permettra de réduire la demande de lits pour les soins de courte durée à l’hôpital local.

L’ASLS est un organisme de bienfaisance à but non lucratif qui fournit un large éventail de services dans le nord-ouest de l’Alberta, notamment un programme de soutien aux familles de la région et un programme pour les victimes de traumatismes crâniens.

« L’ASLS est très reconnaissante du solide soutien de Shell à notre plus récente initiative, affirme la présidente-directrice générale de l’ASLS, Shannon Websdale. Ce complexe moderne, dont l’ouverture est prévue en février 2014, a été conçu sous la forme d’un centre communautaire. »

Bien que les principaux avantages que retirent les collectivités locales de la présence de Shell soient directement liés à ses activités, notamment les possibilités d’emplois et de passation de contrats, Shell contribue également au soutien des collectivités par son programme d’investissement social.

« Nous croyons qu’il est important de soutenir les initiatives qui contribuent au mieux-être général des collectivités dans lesquelles nous exerçons nos activités et où vivent nos employés et leurs familles, souligne Bob Blachford, directeur – exploitation Shell, à Peace River. Je tiens à remercier la Rotary House et l’ASLS pour le rôle essentiel qu’elles jouent dans l’offre de soins de santé de grande qualité à la collectivité locale. »

Shell Canada produit du bitume sur les concessions qu’elle détient à Peace River depuis plus de 30 ans. Elle exploite deux installations de production de bitume sur ses concessions : le complexe de Peace River et les installations de Cliffdale. En 2012, la production combinée des deux installations était approximativement de 17 000 barils de bitume par jour.

En octobre 2013, Shell Canada annonçait sa décision d’aller de l’avant avec son projet Carmon Creek, projet de récupération thermique in situ qui utilisera une technologie de pointe et devrait produire 80 000 barils de bitume par jour. On s’attend à ce que le projet fournisse une source d’énergie sûre et fiable et procure des avantages pour l’Alberta et le Canada durant plus de 35 années.

REMARQUES POUR LES RÉDACTEURS EN CHEF

Les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Jenna Strachan 

DEMANDES DE RENSEIGNEMENTS :

Relations avec les médias, Shell Canada : 1-877-850-5023 ou media-desk@shell.com

Royal Dutch Shell plc

Royal Dutch Shell plc, société enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles, est cotée à la Bourse de Londres, à celle d’Amsterdam et à celle de New York.

Son siège est situé à La Haye, aux Pays-Bas. Présentes dans plus de 90 pays et territoires, les sociétés du groupe Shell se consacrent à l’exploration et à la production pétrolière et gazière, à la production et la commercialisation du gaz naturel liquéfié et du GTL (Gas to Liquids) et à la fabrication, la commercialisation et la distribution de produits pétroliers et chimiques; elles sont également actives dans les projets d’énergies renouvelables. Pour d’autres renseignements, visitez le site www.shell.com.

Shell Canada Limitée

Présente au Canada depuis 1911, Shell emploie environ 8 000 personnes à l’échelle du pays. La Société figure parmi les grandes entreprises de fabrication, de distribution et de mise en marché de produits pétroliers raffinés.

Elle produit du gaz naturel, des liquides extraits du gaz naturel et du bitume. Elle est aussi le plus grand producteur de soufre au Canada. Une des sociétés de mise en valeur des sables bitumineux au pays, Shell gère le projet d’exploitation des sables bitumineux de l’Athabasca pour le compte de ses partenaires en coentreprise.

MISE EN GARDE

Les entreprises dans lesquelles Royal Dutch Shell plc possède une participation directe ou indirecte sont des entités distinctes. Dans le présent communiqué de presse, les termes et expressions « Shell », « groupe Shell » et « Royal Dutch Shell » sont parfois utilisés par commodité pour faire référence à Royal Dutch Shell plc et à ses filiales en général. De même, les termes « nous », « notre » et « nos » sont également employés lorsqu’il est question de filiales en général ou de ceux qui travaillent pour ces filiales.

Ces termes et expressions sont aussi utilisés lorsqu’il n’y a pas lieu de désigner une ou des sociétés en particulier. Aux fins du présent communiqué de presse, les termes et expressions « filiales », « filiales de Shell » et « sociétés de Shell » sont utilisés pour désigner les sociétés sur lesquelles Royal Dutch Shell plc exerce son contrôle, directement ou indirectement.

Les sociétés sur lesquelles Shell exerce un contrôle conjoint sont habituellement désignées comme des « coentreprises » et les sociétés sur lesquelles Shell exerce une influence notable, mais qu’elle ne contrôle pas, conjointement ou non, sont désignées comme des « associés ». Aux fins du présent communiqué de presse, les coentreprises et les associés peuvent être également désignés comme des « investissements mis en équivalence ».

L’expression « intérêt de Shell » est utilisée par commodité pour désigner une participation directe ou indirecte (par exemple, par l’intérêt découlant de notre participation à 23 % dans Woodside Petroleum Ltd.) de Shell dans une coentreprise, un partenariat ou une société, une fois exclues toutes les participations de tiers. 

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs au sujet de la situation financière, des résultats d’exploitation et des activités de Royal Dutch Shell. Tous les énoncés, sauf les énoncés de faits historiques, sont ou peuvent être considérés comme des énoncés prospectifs.

Les énoncés prospectifs sont des déclarations prévisionnelles fondées sur les attentes et hypothèses actuelles de la direction et comportent des risques et incertitudes connus ou non qui pourraient faire différer sensiblement les résultats, le rendement ou les événements réels de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés. Les énoncés prospectifs comprennent, entre autres choses, des énoncés sur l’exposition potentielle de Royal Dutch Shell aux risques du marché et des énoncés exprimant les attentes, convictions, estimations, prévisions, projections et hypothèses de la direction. On reconnaît ces énoncés prospectifs à des verbes ou expressions comme « anticiper », « croire », « pouvoir », « estimer », « s’attendre à », « buts », « avoir l’intention de », « peut-être », « objectifs », « perspective », « plan », « probablement », « projeter », « risques », « calendrier », « rechercher », « vouloir », « cible », « viser » ou d’autres termes et expressions semblables.

Un certain nombre de facteurs peuvent influencer les activités à venir de Royal Dutch Shell et faire en sorte que les résultats soient sensiblement différents de ceux exprimés dans les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse.

Ces facteurs comprennent, sans s’y limiter : a) les fluctuations de prix du pétrole brut et du gaz naturel; b) les variations de la demande envers les produits de Shell; c) les fluctuations du cours des devises; d) les résultats de forage et de production; e) les estimations des réserves; f) la perte de parts de marché et la concurrence; g) les risques écologiques et physiques;

h) les risques liés à la détermination adéquate d’éventuelles acquisitions et la réussite des négociations et des transactions qui en découlent; i) les risques liés aux activités commerciales dans les pays en développement et les pays faisant l’objet de sanctions internationales; j) l’évolution des mesures législatives, fiscales et réglementaires, notamment l’adoption de mesures réglementaires relatives au réchauffement climatique;

k) la conjoncture économique et celle des marchés financiers dans divers pays ou régions du monde; l) les risques politiques, notamment les risques d’expropriation et de nouvelles négociations des dispositions contractuelles avec les gouvernements, les retards ou devancements dans l’autorisation des projets et le retard dans les remboursements des coûts partagés;

m) les modifications des conditions des échanges commerciaux. Tous les énoncés prospectifs compris dans le présent communiqué de presse sont visés expressément, dans leur intégralité, par la présente mise en garde ou par les renvois qu’elle contient. Les lecteurs ne devraient pas prêter une confiance exagérée aux énoncés prospectifs.

Le document 20-F de Royal Dutch Shell relatif à l’année qui s’est terminée le 31 décembre 2012 (accessible à www.shell.com/investor et à www.sec.gov) mentionne d’autres facteurs susceptibles d’influencer les résultats à venir. Les lecteurs devraient également prendre en considération ces facteurs qui visent aussi expressément tous les énoncés prospectifs compris dans le présent communiqué de presse. Chaque énoncé prospectif est valable uniquement à la date du présent communiqué, à savoir le 27 novembre 2013.

Ni Royal Dutch Shell plc ni aucune de ses filiales n’assument l’obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement un énoncé prospectif quelconque en raison de l’obtention de nouveaux renseignements, d’événements à venir ou d’information divergente.

Compte tenu de ces risques, les résultats peuvent être sensiblement différents de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs du présent communiqué, ou qui peuvent en être déduits.

Il est possible que, dans le présent communiqué de presse, nous ayons utilisé certaines expressions comme « ressources » que la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis nous interdit absolument d’indiquer dans nos documents d’information déposés auprès d’elle.

Les investisseurs américains sont priés de lire attentivement l’avertissement figurant dans notre formulaire 20-F, dossier 1-32575, accessible dans le site Web de la SEC à l’adresse www.sec.gov. Vous pouvez aussi vous procurer ces formulaires auprès de la SEC en téléphonant au 1 800 SEC 0330.

More in Media

Discours

Tous les fichiers pdf sur cette page s'ouvrent dans une fenêtre distincte. Pour avoir de l'information sur le téléchargement de fichiers pdf, veuillez visiter notre page d'aide à l'accessibilité.

You may also like

Investor Centre

Keep up to date with our share price, quarterly results and upcoming events.

Annual reports and publications

The 2015 Annual Report and Form 20-F, the 2015 Sustainability Report and the Investors' Handbook are available on our global website for online reading and PDF downloads.

Follow us

Keep up to date with developments at Shell via RSS, email alerts, on Twitter and via our app.