Des travailleurs de l’usine de valorisation de Scotford de Shell Canada située au nord d’Edmonton, en Alberta, ont installé le 69e et dernier module des installations de captage qui sont maintenant achevées à 70 %. La construction des installations du projet Quest respecte toujours l’échéancier et le budget établis. Dans le cadre de ce projet, on commencera en 2015 à injecter à deux kilomètres sous la prairie albertaine le dioxyde de carbone issu des activités de valorisation des sables bitumineux de Shell.

Le dernier module a été construit à Edmonton, un centre en pleine croissance quant aux techniques de construction par modularisation, qui contribue à la baisse des coûts d’exploitation des sables bitumineux et qui offre des occasions aux Canadiens. Maintenant que tous les modules sont en place, le travail sur place se poursuit afin de relier les fils, les canalisations et les systèmes de contrôle.

Les installations du projet Quest de CSC sont construites par Shell Canada pour le compte de ses partenaires en coentreprise du projet d’exploitation des sables bitumineux de l’Athabasca, Chevron et Marathon Oil. Elles permettront de capter annuellement plus d’un million de tonnes de dioxyde de carbone issu des activités de l’usine de valorisation de Scotford et de l’injecter en profondeur de manière à le stocker de façon permanente sous de nombreuses couches de roche imperméable. Le dioxyde de carbone ainsi capté représenterait jusqu’à 35 % des émissions directes de l’usine de valorisation, ce qui correspond à mettre au rancart 175 000 véhicules en Amérique du Nord.

Le projet est financé en partie par le gouvernement de l’Alberta et par le gouvernement fédéral et, dans le cadre de l’entente de financement, ces derniers pourront accéder à la technologie conçue en vue de la mise en œuvre du projet. Une fois les installations opérationnelles, le projet Quest fera partie d’un petit groupe de projets de CSC d’envergure commerciale à l’échelle mondiale.

Remarques pour les rédacteurs en chef

La construction d’un pipeline enterré de 60 kilomètres jusqu’aux trois puits d’injection déjà forés est en grande partie achevée, et le montage des installations devrait être terminé comme prévu à l’automne.

L’unité de captage a été conçue au moyen de la technologie exclusive et novatrice 3rd Gen Modular Executionmc de Fluor, ce qui a permis d’en réduire la dimension et d’en améliorer la sécurité puisque 90 % des heures d’observation sur le terrain se feront dorénavant à partir d’installations modulaires.

Parmi les projets de CSC de Shell, notons ceux associés aux installations d’essai de la technologie de captage en Norvège, à une centrale au gaz en cours de conception au Royaume-Uni et à une usine de liquéfaction de gaz naturel en Australie en cours de construction par notre partenaire Chevron.

Cansolv, une filiale de Shell située au Québec, fournit également une technologie de captage dans le cadre d’un projet de CSC associé à une centrale au charbon située en Saskatchewan, au Canada.

EnquiriesDemandes de renseignements :

Relations avec les médias, Shell Canada : 1-877-850-5023 ou media-desk@shell.com. Veuillez fournir à la fois votre adresse courriel et votre numéro de téléphone.

More in Media

Discours

Tous les fichiers pdf sur cette page s'ouvrent dans une fenêtre distincte. Pour avoir de l'information sur le téléchargement de fichiers pdf, veuillez visiter notre page d'aide à l'accessibilité.

You may also like

Investor Centre

Keep up to date with our share price, quarterly results and upcoming events.

Annual reports and publications

The 2015 Annual Report and Form 20-F, the 2015 Sustainability Report and the Investors' Handbook are available on our global website for online reading and PDF downloads.

Follow us

Keep up to date with developments at Shell via RSS, email alerts, on Twitter and via our app.