(Calgary) Shell a annoncé aujourd’hui le retrait de sa demande auprès des organismes de réglementation pour le projet proposé de la mine de la rivière Pierre, situé au nord de Fort McMurray, en Alberta, afin de se concentrer sur ses installations d’exploitation des sables bitumineux existantes.

« La mine la rivière Pierre demeure une occasion à long terme pour nous, mais elle n’est actuellement pas une priorité, déclare Lorraine Mitchelmore, présidente de Shell au Canada et vice-présidente directrice – pétrole lourd. Pour l’instant, nous voulons rendre notre secteur du pétrole lourd aussi concurrentiel que possible, tant au plan économique qu’environnemental. Nous conserverons les concessions et pourrions faire une nouvelle demande lorsque le bon moment sera venu. »

Shell a les approbations d’organismes de réglementation et les moyens qui lui permettraient de produire plus du double de sa production actuelle issue de l’exploitation des sables bitumineux, qui se situe à 255 000 barils par jour.

Étant donné que le projet de la mine de la rivière Pierre était à un stade préliminaire, l’incidence sur l’emploi sera limitée.

REMARQUES POUR LES RÉDACTEURS EN CHEF

Mine de la rivière Pierre :

  • La demande de la mine de la rivière Pierre présentait une proposition de production de 200 00 barils par jour de pétrole lourd au nord de Fort McMurray, en Alberta.
  • En 2007, Shell avait soumis une demande conjointe pour la mine de la rivière Pierre et l’expansion de la mine Jackpine (une augmentation de 100 000 barils par jour pour la mine Jackpine) à un organisme fédéral de réglementation au nom du projet d’exploitation des sables bitumineux de l’Alberta (PSBA). Le PSBA est une coentreprise gérée par Shell qui réunit Shell Canada Énergie (60 %), Chevron Canada Corporation (20 %) et Marathon Oil Sands LP (20 %).
  • Shell a séparé les deux demandes en 2009.
  • Une audience publique concernant le projet d’expansion de la mine Jackpine a eu lieu en 2012. En juillet 2013, la Commission d’examen conjoint a recommandé l’approbation de ce projet dans son rapport décisionnel. En décembre 2013, l’Agence canadienne d’évaluation environnementale a estimé que le projet était conforme à l’intérêt public dans sa déclaration de décision.
  • En février 2014, Shell a informé la Commission d’examen conjoint du projet de la mine de la rivière Pierre qu’elle modifierait le calendrier de développement du projet.

More in Media

Discours

Tous les fichiers pdf sur cette page s'ouvrent dans une fenêtre distincte. Pour avoir de l'information sur le téléchargement de fichiers pdf, veuillez visiter notre page d'aide à l'accessibilité.

You may also like

Investor Centre

Keep up to date with our share price, quarterly results and upcoming events.

Annual reports and publications

The 2015 Annual Report and Form 20-F, the 2015 Sustainability Report and the Investors' Handbook are available on our global website for online reading and PDF downloads.

Follow us

Keep up to date with developments at Shell via RSS, email alerts, on Twitter and via our app.