World championship grand final in London

Detroit– L’équipe de l’Université Laval du Québec, éternelle gagnante, a remporté les plus grands honneurs dans sa catégorie lors de la 11e compétition annuelle Shell Eco-marathon Americas, en réalisant l’équivalent de 2 713,1 milles le gallon (1 153 km/L) avec son prototype ultra écoénergétique propulsé par un moteur à essence. Parmi les 100 équipes d’élèves, celles de l’université Duke de Durham, de l’école secondaire Wheat Ridge, de l’école secondaire Mater Dei et de la Saint Thomas Academy ont toutes triomphé dans leurs catégories respectives (type de carburant et de véhicule) et ont conquis les plus hauts rangs. 

Un ciel nuageux et un temps frisquet n’ont pas refroidi les ardeurs des participants et visiteurs du festival Make the Future à Detroit. Ce festival dont l’entrée est gratuite réunit des gouvernements, des entreprises, des entrepreneurs, des élèves et des collectivités locales et procure des plateformes d’innovation, de conversation et de concertation sur le défi énergétique mondial. Outre les plus de 1 200 élèves participant à la compétition Shell Eco-marathon Americas, des milliers de visiteurs ont envahi le Centre Cobo afin de profiter des activités mettant l’accent sur l’avenir de l’énergie et de la mobilité. Parmi ceux-ci se trouvaient plus de 10 000 élèves des écoles publiques du district de Detroit et du chapitre local des scouts.

Seize partenaires stratégiques locaux et mondiaux ont aidé Shell à organiser l’événement primé et de plus en plus populaire dont la portée a été élargie cette année afin d’offrir plus de contenu destiné aux visiteurs. Ces partenaires comprenaient Hewlett Packard Enterprise, hp Inc., Linde, Southwest Research Institute, la ville de Detroit, l’équipe Penske, FCA US LLC, Altair, Delta Air Lines, Quicken Loans, Toyota, HITACHI, The Henry Ford, Michigan Economic Development Corporation (MEDC), Autoliv et Magna International.

Au Centre Cobo, les concurrents ont travaillé sans relâche du jeudi au dimanche afin de mettre parfaitement au point leur véhicule personnalisé. Avant de pouvoir s’attaquer à la piste extérieure, les élèves, représentant le Brésil, le Canada, la Colombie, le Guatemala, le Mexique, le Pérou, Porto Rico ainsi que les États-Unis, ont dû passer de sévères inspections techniques et mettre leur véhicule à l’essai sur une piste intérieure. Pour réussir un parcours, le véhicule de chaque équipe devait faire dix tours de piste sur une distance totale de six milles (un peu moins de dix kilomètres) en 24 minutes sur un circuit fermé le long des rues du centre-ville de la Motor City (la « Ville de l’automobile »).

Three shell ecomarathon

Finale régionale du Championnat du monde des pilotes

Les meilleures équipes de la catégorie Concept urbain des Amériques ont gagné leur droit de participer à la finale régionale du Championnat du monde des pilotes de Shell – une compétition réunissant les meilleures équipes de la catégorie Concept urbain et visant à déterminer le pilote le plus rapide au volant d’un véhicule écoénergétique. Les trois gagnants de la finale régionale concourront avec les équipes gagnantes de l’Asie et de l’Europe, un peu plus tard ce mois-ci à Londres, dans le cadre de la finale du Championnat du monde des pilotes. L’équipe de la Saint Thomas Academy a remporté la finale régionale du Championnat du monde des pilotes, à Detroit, suivie en deuxième et troisième place par celles de l’école secondaire Alden-Conger et de la Newburgh Free Academy. Elles pourront désormais se préparer à gagner le titre du Championnat du monde des pilotes et, ainsi, à vivre une expérience unique au siège social de la Scuderia Ferrari.

Norman Koch, directeur général de l’événement Shell Eco-marathon, a déclaré : « Le Championnat du monde des pilotes se nourrit des remarquables innovations d’ingénierie dont nous sommes témoins année après année dans le cadre du défi de l’économie de carburant Shell Eco-marathon. Notre premier événement régional à Singapour en mars a démontré la passion des élèves pour cette quête vers l’économie de carburant, passion toujours présente à Detroit. »

Les équipes lauréates

Les équipes d’élèves s’affrontent dans deux catégories de véhicules. Dans la catégorie Prototype, les élèves doivent présenter des véhicules futuristes et profilés, tandis que dans la catégorie Concept urbain, ils doivent présenter des véhicules « prêts à prendre la route », consommant peu de carburant et pouvant répondre aux besoins concrets des conducteurs. Les véhicules sont ensuite classés selon trois sources d’énergie :

  • Combustion interne : essence, diesel, carburant liquide à base de gaz naturel (GTL), gaz naturel comprimé (GNC) et éthanol
  • Pile à hydrogène
  • Batterie électrique

Voici les gagnants de chaque catégorie à Detroit, en fonction de la catégorie de véhicule et de la source d’énergie :

  • Prototype – combustion interne : équipe Alérion Supermileage, Université Laval, de Québec, milles le gallon (1 153 km/L).
  • Prototype – batterie électrique : équipe Duke Electric Vehicles, université Duke de Durham, de la Caroline du Nord, 295,7 milles/kWh (475,9 km/kWh).
  • Prototype – pile à hydrogène : équipe Wheat Ridge Tech, école secondaire Wheat Ridge de Wheat Ridge, du Colorado, 110,9 milles/kWh (178,5 km/kWh).
  • Concept urbain – combustion interne : équipe Mater Dei Supermileage, école secondaire Mater Dei, de l’Indiana, 602,3 milles le gallon (256,1 L/km).
  • Concept urbain – batterie électrique : équipe Saint Thomas Academy Experimental Vehicle, Saint Thomas Academy, du Minnesota, 50,4 milles/kWh (81,1 km/kWh).

Certaines équipes ont également remporté des prix pour leur travail en dehors de la piste dans les catégories suivantes :

  • Prix des communications : équipe Supermileage uOttawa, Université d’Ottawa (Canada). L’équipe Supermileage uOttawa a investi beaucoup de temps et d’effort à promouvoir son équipe. En plus d’établir un lien avec la collectivité en tirant parti des médias traditionnels et d’événements locaux, l’équipe a diffusé du contenu sur les médias sociaux en anglais et en français afin d’atteindre un plus grand public. Mieux encore, elle a déjà pris en note ses lacunes et élaboré un plan d’amélioration en vue de l’événement Shell Eco-marathon Americas de l’an prochain.
  • Prix de la conception d’un véhicule Concept urbain : équipe EcoCar – Turbo Hound, université Louisiana Tech (Louisiane). La conception monocoque légère et solide du véhicule Concept urbain de l’équipe s’apparente à celle des voitures que l’on trouve sur nos routes de nos jours.
    Le véhicule offre sécurité et confort au pilote, en plus de comprendre un compartiment à bagages. Il est évident que l’équipe a accordé une grande attention à l’utilisation de matériaux écologiques, réduisant son usage de la fibre de carbone et réutilisant des rebuts et des déchets de fabrication.
  • Prix de la conception d’un véhicule Prototype : équipe OSU Beavers, université de l’État de l’Oregon (Oregon). L’équipe a conçu son prototype en fonction de son pilote, en tenant compte de l’espace disponible, de la facilité à sortir du véhicule et de la visibilité. Elle a su surmonter ces défis afin de concevoir un véhicule de très haute performance. L’équipe avait des objectifs d’efficacité clairs en tête et a réalisé d’importantes améliorations en matière de poids, de rigidité et de rendement général par rapport à son véhicule précédent. De plus, elle a fait un excellent travail en matière de conception, intégrant des éléments esthétiques de manière fort efficace et la capacité de conduire dans des conditions routières actuelles, en prenant notamment en compte les pentes et les nids-de-poule.
  • Innovation technique : équipe Supermileage Systems Enterprise, université technologique du Michigan (Michigan). L’équipe a suivi un processus d’ingénierie logique dans le cadre duquel elle a établi un objectif clair et a travaillé en fonction des contraintes de conception afin de créer un circuit de moteur électrique souple.
  • Prix de la sécurité : équipe Shop Girls, école secondaire Granite Falls (État de Washington). L’équipe s’est fait un point d’honneur d’intégrer des éléments de sécurité dans la conception du véhicule et dans son travail au quotidien dans le paddock. Son approche proactive lui a permis d’être en bonne position pour éviter les dangers et réduire les risques en matière de sécurité. En fait, l’équipe a installé des dispositifs de sécurité et des panneaux de sécurité visibles et a demandé aux membres du jury de porter des lunettes de sécurité avant d’entrer dans son paddock.
  • Prix de la persévérance et du meilleur esprit d’équipe de l’événement : équipe MC3 Engineering, Montgomery Community College (Pennsylvania). Même si son véhicule est tombé en panne et qu’elle a dû travailler sans relâche pour le réparer, l’équipe est demeurée positive et a trouvé le temps d’interagir avec les autres équipes, tant en offrant son aide qu’en en demandant. L’équipe a également accueilli à court préavis un nouveau pilote ayant une connaissance limitée du véhicule, qui a donné des conseils pour améliorer le processus.

Talents féminins en hausse

L’événement Shell Eco-marathon Americas continue d’attirer un nombre croissant de femmes qui participent à titre de membre ou de chef tant au sein d’équipes d’écoles secondaires que d’universités. Cette année, parmi les participantes, on comptait plus de 50 pilotes, dont 40 pilotes de réserve, et 16 capitaines d’équipe. Voici quelques équipes reconnues comme féminines :

  • Granite Falls, équipe Shopgirls – Heather Holmes : chef d’équipe, catégorie Prototype diesel
  • Granite Falls – Kelsey Green : chef d’équipe, catégorie Concept urbain alimenté au diesel
  • Université du Michigan, Ann Arbor – Ishi Keenum : chef d’équipe, catégorie Prototype alimenté par batterie électrique; les femmes comptent pour trente pour cent des membres de l’équipe et occupent des rôles de leadership
  • École secondaire James B. Dudley – Joanna Ziegler : chef d’équipe, catégorie Concept urbain alimenté au carburant liquide à base de gaz naturel (GTL)

« Je suis fière de voir ces jeunes femmes briser des barrières et afficher leurs compétences en leadership bien au-delà de la compétition, affirme Lori Harvey, directrice – projets d’éducation en matière de sciences, de technologie, d’ingénierie et de mathématiques et programmes de responsabilité sociale d’entreprise chez Hitachi. Pendant l’événement, j’ai été heureuse d’apprendre que bon nombre d’entre elles agissent à titre de mentores et servent d’exemple à suivre pour de plus jeunes filles de leurs collectivités, et c’est exactement ce qui nous permettra d’inspirer plus de femmes à entreprendre des carrières en génie. »

Après l’obtention de son diplôme dans un mois, Grace Cox, de l’école secondaire Mater Dei, se rendra au Centre Toyota, en Indiana, pour l’été afin de participer à un programme d’alternance travail-études dont l’objectif est d’aider les étudiants en génie à temps plein à acquérir des compétences dans le cadre de leurs études collégiales ou universitaires. Le programme lui permettra d’acquérir une expérience pratique de travail rémunéré aux côtés des ingénieurs de Toyota, ainsi que de profiter d’occasions de mentorat.

Histoires de persévérance

Les membres de l’équipe de l’Université de la Californie, à Sacramento, qui participaient à la compétition pour la première fois, ont transporté leur véhicule par remorque de Sacramento à Detroit pendant 36 heures d’affilée, arrivant mercredi en soirée. Dans le cadre de sa collecte de fonds, l’équipe a obtenu 5 600 $ au moyen d’un compte de sociofinancement et 2 000 $ de l’université, et les membres ont tous contribué à hauteur de 7 500 $.

L’équipe de l’Université de Toronto, habituelle rivale de l’équipe championne de l’Université Laval, a eu de la difficulté à traverser la frontière canado-américaine où elle est restée coincée pendant 2,5 heures. Elle a réussi à arriver, mais tard vendredi – à la toute veille du premier jour de la compétition – et a dû passer l’inspection technique avant de pouvoir piloter son véhicule, tard samedi soir.

Un avant-goût de 2018

En 2018, l’événement Shell Eco-marathon Americas retournera en Californie, lieu de la première compétition en 2007, alors que moins de 20 équipes s’étaient inscrites en vue de se livrer concurrence sur la piste intérieure d’un circuit.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

DEMANDES DES MÉDIAS

Ligne de Shell pour les médias aux États-Unis 1-713-241-4544

Remarques pour les rédacteurs en chef :

Le Shell Eco-marathon est une compétition mondiale unique qui met au défi des élèves de repousser les limites de l’efficacité énergétique sur les routes. Trois compétitions Shell Eco-marathon sont organisées chaque année : en Asie, dans les Amériques et en Europe. Dans le cadre de la compétition, les élèves sont en mesure de mettre à l’essai les véhicules qu’ils ont eux-mêmes construits. Elle vise à inspirer les jeunes à devenir les scientifiques et ingénieurs de demain.

Dates des compétitions Shell Eco-marathon en 2017: De nos jours, des compétitions Shell Eco-marathon ont lieu chaque année aux événements Make the Future en Asie, dans les Amériques et en Europe.

En Asie – Singapour, du 16 au 19 mars
Dans les Amériques – Detroit, au Michigan, aux États-Unis, du 27 au 30 avril
En Europe – Londres, au Royaume-Uni, du 25 au 28 mai

À propos de Shell Oil Company

Shell Oil Company est une filiale de la Royal Dutch Shell plc, un groupe mondial d’entreprises qui évoluent dans le domaine de l’énergie et de la pétrochimie, actif dans plus de 70 pays. Aux États-Unis, Shell exerce ses activités dans 50 États et compte plus de 20 000 employés qui se consacrent à relever le défi énergétique de demain. Shell Oil Company est un grand producteur de pétrole et de gaz en eaux profondes dans le golfe du Mexique, est reconnue comme une entreprise d’avant-garde dans les technologies d’exploration et de production liées au pétrole et au gaz naturel et joue un rôle prépondérant aux États-Unis dans les secteurs de la production de pétrole et de gaz naturel, de la commercialisation du gaz naturel et de l’essence ainsi que de la fabrication des produits pétrochimiques.

Mise en garde

Les entreprises dans lesquelles Royal Dutch Shell plc possède une participation directe ou indirecte sont des entités juridiques distinctes. Dans le présent communiqué, les termes et expressions « Shell », « Groupe Shell » et « Royal Dutch Shell » sont parfois utilisés par commodité pour faire référence à Royal Dutch Shell plc et à ses filiales en général. De même, les termes « nous », « notre » et « nos » sont également employés lorsqu’il est question de filiales en général ou de ceux qui travaillent pour ces filiales. Ces termes sont aussi utilisés lorsqu’il n’y a pas lieu de désigner une ou des sociétés en particulier. Aux fins du présent communiqué, les termes et expressions « filiales », « filiales de Shell » et « sociétés de Shell » sont utilisés pour désigner les sociétés sur lesquelles Royal Dutch Shell plc exerce son contrôle, directement ou indirectement. Les entités et les entreprises non constituées en société sur lesquelles Shell exerce un contrôle conjoint sont habituellement désignées respectivement comme des « coentreprises » et des « exploitations conjointes ». Les entités dans lesquelles Shell exerce une influence notable, mais qu’elle ne contrôle pas, conjointement ou non, sont désignées comme des « associés ». L’expression « intérêt de Shell » est utilisée par commodité pour désigner une participation directe ou indirecte de Shell dans une coentreprise, un partenariat ou une société, une fois exclues toutes les participations de tiers.

Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs au sujet de la situation financière, des résultats d’exploitation et des activités de Royal Dutch Shell. Tous les énoncés, sauf les énoncés de faits historiques, sont ou peuvent être considérés comme des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des déclarations prévisionnelles fondées sur les attentes et hypothèses actuelles de la direction et comportent des risques et incertitudes connus ou non qui pourraient faire différer sensiblement les résultats, le rendement ou les événements réels de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés. Les énoncés prospectifs comprennent, entre autres choses, des énoncés sur l’exposition potentielle de Royal Dutch Shell aux risques du marché et des énoncés exprimant les attentes, convictions, estimations, prévisions, projections et hypothèses de la direction. On reconnaît ces énoncés prospectifs à des verbes ou expressions comme « anticiper », « croire », « pouvoir », « estimer », « s’attendre à », « buts », « avoir l’intention de », « peut-être », « objectifs », « perspective », « plan », « probablement », « projeter », « risques », « calendrier », « rechercher », « vouloir », « cible », « viser » ou d’autres termes et expressions semblables. Un certain nombre de facteurs peuvent influencer les activités à venir de Royal Dutch Shell et faire en sorte que les résultats soient sensiblement différents de ceux exprimés dans les énoncés prospectifs figurant dans le présent rapport, incluant, sans s’y limiter : a) les fluctuations de prix du pétrole brut et du gaz naturel; b) les variations de la demande envers les produits de Shell; c) les fluctuations du cours des devises; d) les résultats de forage et de production; e) les estimations des réserves; f) la perte de parts de marché et la concurrence; g) les risques écologiques et physiques; h) les risques liés à la détermination adéquate d’éventuelles acquisitions et la réussite des négociations et des transactions qui en découlent; i) les risques liés aux activités commerciales dans les pays en développement et les pays faisant l’objet de sanctions internationales; j) l’évolution des mesures législatives, fiscales et réglementaires, notamment l’adoption de mesures réglementaires relatives au réchauffement climatique; k) la conjoncture économique et celle des marchés financiers dans divers pays ou régions du monde; l) les risques politiques, notamment les risques d’expropriation et de nouvelles négociations des dispositions contractuelles avec les gouvernements, les retards ou devancements dans l’autorisation des projets et le retard dans les remboursements des coûts partagés; m) les modifications des conditions des échanges commerciaux. Tous les énoncés prospectifs compris dans le présent communiqué sont visés expressément, dans leur intégralité, par la présente mise en garde ou par les renvois qu’elle contient. Les lecteurs ne devraient pas prêter une confiance exagérée aux énoncés prospectifs. Le document 20-F de Royal Dutch Shell relatif à l’année qui s’est terminée le 31 décembre 2015 (accessible à www.shell.com/investor et à www.sec.gov) mentionne d’autres facteurs susceptibles d’influencer les résultats à venir. Les lecteurs devraient également prendre en considération ces facteurs qui visent aussi expressément tous les énoncés prospectifs compris dans le présent communiqué. Chaque énoncé prospectif est valable uniquement à la date du présent communiqué, à savoir le 1er mai 2017. Ni Royal Dutch Shell plc ni aucune de ses filiales n’assument l’obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement un énoncé prospectif quelconque en raison de l’obtention de nouveaux renseignements, d’événements à venir ou d’information divergente. Compte tenu de ces risques, les résultats peuvent être sensiblement différents de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs du présent communiqué, ou qui peuvent en être déduits.

Il est possible que, dans le présent communiqué, nous ayons utilisé certaines expressions comme « ressources » que la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis nous interdit absolument d’indiquer dans nos documents d’information déposés auprès d’elle. Les investisseurs américains sont priés de lire attentivement l’avertissement figurant dans notre formulaire 20-F, dossier 1-32575, accessible dans le site Web de la SEC à l’adresse www.sec.gov.

More in Media

Discours

Tous les fichiers pdf sur cette page s'ouvrent dans une fenêtre distincte. Pour avoir de l'information sur le téléchargement de fichiers pdf, veuillez visiter notre page d'aide à l'accessibilité.

You may also like

Investor Centre

Keep up to date with our share price, quarterly results and upcoming events.

Annual reports and publications

The 2015 Annual Report and Form 20-F, the 2015 Sustainability Report and the Investors' Handbook are available on our global website for online reading and PDF downloads.

Follow us

Keep up to date with developments at Shell via RSS, email alerts, on Twitter and via our app.