Si votre connaissance des paysages et de la géographie de San Francisco se résume uniquement à la course poursuite en voiture de Bullitt, le film policier précurseur des années 60 avec Steve McQueen, ne vous inquiétez pas. Mais faites attention si vous vous y rendez et essayez de suivre exactement la même route, car vous découvrirez rapidement que le réalisateur Peter Yates a souffert de quelques problèmes de logique chronique.

Refusant clairement que les faits interfèrent avec la qualité des images de son histoire, P. Yates a téléporté Steve McQueen de l'est au nord, puis au sud de la ville pendant les sept minutes que dure la course poursuite. Vous ne l'auriez probablement pas remarqué ou ne vous en seriez pas soucié si personne ne l'avait relevé. Mais notre mission ici est quasi scientifique : trouver le meilleur circuit possible autour de la ville. C'est donc le genre de détail qui nous intéresse.

Se jouer de la foule

Notre circuit débute, comme tant d'autres, à Union Square. La place fut ainsi nommée après avoir été le point de ralliement de l'armée de l'Union pendant la guerre de Sécession. Aujourd'hui, il s'agit d'une place commerciale et touristique où la foule se presse dans les boutiques haut-de-gamme, les hôtels et les théâtres. En général, c'est un cauchemar d'y circuler. Mais pas à l'heure où nous nous y rendons.

Pendant les dernières heures de la nuit, la place est sinistrement silencieuse. Nous nous dirigeons rapidement vers le nord et dépassons le quartier de Chinatown, qui accueille l'une des plus importantes et des plus anciennes communautés de Chinois vivant en dehors de l'Asie. Ignorant les odeurs de plats exotiques qui se propagent dans la voiture depuis les restaurants bordant les rues, nous poursuivons notre route toujours plus au nord afin d'obtenir une belle vue de la Transamerica Pyramid, l'un des monuments emblématiques de San Francisco et le plus grand bâtiment de Californie du Nord.

Nous faisons maintenant cap vers l'ouest dans Lombard Street, en direction du pont du Golden Gate. D'un point de vue technique, nous devrions probablement circuler dans l'autre sens sur cette route, car la partie intéressante de la rue de Lombard se trouve derrière nous. Il s'agit d'une rue à sens unique en lacets, connue comme « la route la plus sinueuse de San Francisco ».

Cela peut sembler une illusion d'optique due à la lumière, mais le pont du Golden Gate, situé juste au-dessus de la route, semble très réel, il nous domine dans l'obscurité. La structure était le plus long pont suspendu au monde lorsqu'il fut achevé en 1937, mais il a été dépassé par dix autres structures depuis.

Après un demi-tour dans la partie nord de la ville et un autre passage sur le Golden Gate, nous roulons vers la côte ouest de San Francisco, vers la Great Highway, l'autoroute de la ville. Aussi désertée que la côte est fourmille d'activité, cette portion de route déserte et aussi droite qu'une piste de dragster longe l'océan Pacifique. C'est le lieu idéal pour faire une pause et surfer. C'est également le chemin le plus rapide pour rejoindre le dernier, mais probablement le plus impressionnant, des arrêts de notre circuit secret : les Twin Peaks.

Admirer la vue

Nous tournons à gauche dans Sloat Boulevard, puis de nouveau à gauche dans Portola Drive et une dernière fois dans Twin Peaks Boulevard. L'état de la route empire à mesure que nous gravissons la colline. Mais nous ne pensons même pas à nous plaindre une fois arrivés en haut : la vue est à couper le souffle. Ici, à 280 mètres d'altitude, au centre géographique de San Francisco, en cette soirée dégagée, ce qui est rare, toute la ville se déploie sous nos yeux en une nappe de lumières.

Nous n'avons cependant pas le temps de nous attarder. La vue sera toujours là demain, mais je dois rentrer chez moi, à Los Angeles. Nous redescendons la colline et nous autorisons une dernière visite autour de la ville endormie, en l'honneur de Frank Bullitt.

Articles connexes de la section Conducteurs

Tokyo

Conduire dans la capitale du pays le plus avancé au monde d'un point de vue technologique est une expérience unique. Le journaliste automobile Nik Berg nous guide sur la route la plus célèbre de Tokyo.

Varsovie

Avec une économie florissante et une grande fierté nationale, la Pologne est une étoile qui s'élève à l'horizon. Nous avons envoyé notre journaliste local Maciej Pertynski flâner toute une nuit dans la capitale polonaise, Varsovie. Il a redécouvert une ville en plein essor.