Shell propose une norme minimale mondiale pour le congé de maternité payé

Claire Punins et son mari Robin, tenant leur fils James
Claire Punins, son mari Robin et leur fils James.

Si vous êtes une femme qui débute dans sa carrière, le congé de maternité payé à titre de prestation n’est peut-être pas encore à l’ordre du jour. Mais à un moment donné, il pourrait devenir très important pour vous, votre partenaire et votre enfant.

S’adapter à de nouvelles expériences, de nouvelles routines et de nouveaux horaires de sommeil est plus que suffisant pour occuper votre temps quand vous venez d’avoir un bébé. L’incertitude liée à la prise d’un congé de maternité peut parfois ajouter des difficultés supplémentaires.

C’est pourquoi Shell a été la première grande compagnie pétrolière et gazière intégrée à introduire une norme mondiale de 16 semaines de congé de maternité payé. Cette prestation est destinée à soutenir les mères qui travaillent et leur famille. C’est un autre exemple de l’engagement de Shell à créer un lieu de travail inclusif et à montrer que nous nous soucions de nos employés et de leurs familles.

« Pour Shell, c’était un pas très important qui allait dans le bon sens pour l’égalité », déclare Claire Punins, géologue d’exploration (et fière maman), qui a été l’une des principales voix du programme interne visant à établir un cadre mondial pour la maternité.

« Toutes les femmes devraient recevoir le soutien dont elles ont besoin en tant que jeunes mamans, quel que soit l’endroit où elles se trouvent dans le monde. Avoir une norme mondiale en matière de maternité chez Shell est non seulement la bonne chose à faire, mais c’est aussi une bonne chose pour les affaires. Cela nous rend plus attractifs pour les femmes qui cherchent un emploi et signifie également qu’elles restent plus longtemps chez nous. »

Un autre pas vers l’équilibre entre les sexes

Notre cadre pour la maternité s’ajoute aux moyens que nous mettons en œuvre pour maintenir notre position d’employeur majeur de talents de haut niveau.

Des recherches externes montrent qu’un congé de maternité plus long a un impact positif sur la santé des mères et des enfants, et favorise également la continuité du pouvoir d’achat des femmes. Il n’est pas étonnant qu’il profite également aux entreprises en soutenant les efforts d’attraction et de rétention.

Prendre soin de nos employés et de leurs familles

Bien que la norme traite explicitement des congés payés, Claire pense qu’elle crée également une opportunité pour des conversations importantes sur l’expérience vécue par les femmes chez Shell avant, pendant et après leur congé de maternité.

En tant que membre d’une famille où les deux parents travaillent, Claire a toujours envisagé le retour au travail après un congé de maternité. Elle dit : « Rien n’aurait pu me préparer à l’exaltation et à l’épuisement débordants de devenir mère à la naissance de mon fils James. »

Le directeur exécutif du secteur Aval, John Abbott, estime que cette prestation offre aux employés potentiels un aperçu de l’engagement de Shell à être progressiste et inclusive. « La véritable caractéristique de nos progrès est que l’inclusion est intégrée dans tout ce que nous faisons », dit-il.

« L’introduction de cette norme minimale pour les congés de maternité payés à l’ensemble de Shell est bonne pour notre personnel et pour notre entreprise, et, à mon avis, c’est tout simplement la bonne chose à faire. »

Communiquez avec nous

Vous pouvez communiquer avec nous si vous avez besoin d’aide et de renseignements concernant votre candidature ou le processus de recrutement.

Escroqueries au recrutement

Ceci est un avis important sur des communications frauduleuses qui ont été faites aux membres du public.

FAQ sur les carrières

Consultez notre foire aux questions et trouvez les réponses que vous cherchez.