1. Donnez des preuves concrètes de vos qualifications

« La plupart des recruteurs passent environ 7 minutes à parcourir les profils », affirme Andro Kahn. Pendant cette période, le CV du candidat devrait idéalement communiquer de manière claire et concise ses principales compétences et réalisations.

Pour les étudiants et les diplômés sans expérience professionnelle, cela signifie fournir des preuves détaillées de vos qualifications. Monique explique :

« Ils devraient réfléchir à toutes les activités auxquelles ils ont participé et qui les ont aidés à se développer en tant que personne. Il peut s’agir d’une expérience professionnelle, mais aussi d’activités bénévoles. »

 

2. Quantifiez vos contributions

Parfois, la différence entre un bon et un excellent CV réside dans les détails. Selon Monique :

« Vous avez peut-être mentionné dans votre CV que vous étiez actif dans une étude ou dans une association d’étudiants. Mais pour que le CV soit excellent, vous devez également quantifier votre implication. Par exemple, si vous aviez des responsabilités budgétaires, quelle était la taille de l’association, etc. Il est important de quantifier l’expérience. »

Lorsque vous partagez votre expérience professionnelle, il est essentiel de communiquer les détails tels que le nombre de personnes dans votre équipe, la taille de votre projet et le nombre de clients avec lesquels vous avez traité. En matière de CV, les chiffres parlent plus que les mots. S’il est impossible de préciser les détails exacts de la prestation, tels que les bénéfices ou les renseignements techniques sensibles ou confidentiels de votre ancien employeur, trouvez des moyens créatifs afin de pouvoir quantifier la prestation. 

Par exemple :

  • La phrase « Réalisation d’un volume de vente de 10 % supérieur à la moyenne du secteur » est plus percutante qu’une simple affirmation de la réalisation de vos objectifs de vente.
  • « Dire que vous avez « produit un nouveau logiciel qui a été acheté par 5 000 nouveaux clients » peut être plus significatif que de dire que vous avez « travaillé sur un nouveau logiciel ayant rencontré des résultats de vente performants ».
  • Dire que vous avez été « responsable de la modification d’un processus technique permettant de réduire le délai de livraison de 40 % » aide à démontrer l’impact de votre activité.

 

3. Soyez concis

« Le CV doit être rédigé de manière claire et concise. Je vous recommande d’ajouter dans la partie supérieure une déclaration de votre objectif de carrière et les raisons pour lesquelles vous êtes qualifié pour le poste donné auquel vous postulez. » — Responsable du recrutement, Andro Kahn

Les meilleurs CV sont ceux qui peuvent communiquer d’emblée les rôles, les réalisations et les points forts d’un candidat.

Il est essentiel de rationaliser votre CV de manière à mettre clairement en évidence vos compétences. N’indiquez que les détails qui vous permettront de mieux exposer vos réalisations. Évitez les déclarations vagues et génériques, et surtout, préférez la fonctionnalité plutôt que la forme. Andro se souvient d’un récent CV qui l’a marqué :

« J’ai pu d’emblée comprendre les anciennes fonctions de la personne, ses points forts, ses réalisations et les relations qu’elle a établies."

 

4. Utilisez des mots-clés et des verbes d’action

Chaque recruteur dispose d’une liste de contrôle des compétences requises pour un poste. Le fait de connaître les compétences à inscrire sur votre CV peut vous donner un avantage, comme l’explique Andro :

« Normalement, nous avons des mots-clés par fonction ou par poste. J’essaie donc de voir s’il y a une correspondance. Si je cherche un analyste par exemple, j’ai tendance à regarder les compétences liées aux projets d’analyse que la personne a réalisés. Décrivez vos anciennes fonctions, vos réalisations et les compétences appliquées dans chaque expérience."

Pour vous démarquer des autres candidats, essayez d’identifier l’ensemble unique de mots-clés associés au poste visé. Ils figurent souvent dans la description du poste, puis ajustez votre CV en fonction de ces mots.

Après avoir ajouté vos mots-clés, parcourez votre CV actuel et identifiez les mots et les phrases qui peuvent être modifiés. Comme le dit Andro, « utilisez des mots percutants pour décrire vos anciennes fonctions. Nous aimerions que vous utilisiez des verbes d’action, ou des mots basés sur des tâches. »

 

5. Demandez à un ami d’examiner le CV pour en vérifier les erreurs et la clarté.

Parfois, une des meilleures façons d’évaluer la clarté de votre CV et de vos qualifications consiste à demander une nouvelle perspective auprès d’une de vos connaissances. Outre d’éventuelles fautes de frappe et de grammaire mineures, il peut y avoir des termes qu’un recruteur ou un responsable du recrutement ne connaît pas ou ne comprend pas. Pour les étudiants et les diplômés, fournir le contexte particulier de votre école ou de votre université peut s’avérer utile. Monique explique :

« Gardez à l’esprit que la personne ou le recruteur qui lit le CV peut ne pas connaître, par exemple, une association d’étudiants à laquelle vous avez participé, il est donc important de fournir une explication. »

Gérer votre demande

Découvrez l’impact que vous pouvez avoir chez Shell. Connectez-vous pour gérer votre demande, rechercher un nouveau poste ou vérifier le statut d’une candidature en cours.

Communiquez avec nous

Vous pouvez communiquer avec nous si vous avez besoin d’aide et de renseignements concernant votre candidature ou le processus de recrutement.

Escroqueries au recrutement

Ceci est un avis important sur des communications frauduleuses qui ont été faites aux membres du public.

FAQ sur les carrières

Consultez notre foire aux questions et trouvez les réponses que vous cherchez.