La machinerie lourde creuse le sol à un chantier de puits de Groundbirch afin de le préparer pour la remise en état provisoire.
La remise en état provisoire signifie que nous rétablissons une partie du terrain entourant une plateforme d’exploitation pendant que celle-ci est en production. La perturbation des terres superficielles et l’érosion du sol s’en trouvent minimisées.

RÉDUIRE NOTRE INCIDENCE

  • Nous forons plusieurs puits à l’horizontale dans chaque plateforme afin d’accéder à plus de gaz en perturbant moins les terres.
  • Dès le début de notre processus de planification, nous concevons nos activités et l’infrastructure associée de façon à maximiser l’efficacité et à perturber l’habitat le moins possible.
  • La planification des activités afin d’éviter les saisons migratoires de la faune, la réalisation d’évaluations de la faune, la création de traversées d’animaux sauvages, le contrôle de la poussière et l’établissement de limites de vitesse strictes sur les routes locales sont autant de moyens de réduire notre incidence sur les animaux sauvages et d’élevage.
  • Nous avons commencé à effectuer la remise en état provisoire en 2014; elle est maintenant considérée comme une pratique exemplaire et elle va au-delà des exigences réglementaires.
  • Depuis 2015, nous avons terminé la remise en état provisoire de plus de 30 terrains.
  • Lorsque la plateforme cesse de produire, la remise en état provisoire est remplacée par la remise en état finale qui comprend le recouvrement sécuritaire du puits, le retrait de toutes les infrastructures de surface et le rétablissement de l’état d’origine des terres. Dans le cas du champ de Groundbirch, cela pourrait être des pâturages ou un paysage naturel.
  • Des évaluations archéologiques sont réalisées afin d’éviter de nuire par inadvertance à des zones culturellement ou historiquement importantes.
  • Durant toutes nos activités, nous collaborons avec les propriétaires fonciers et les organismes locaux, les collectivités autochtones et les consultants en environnement tiers. Nous travaillons également avec les organismes de réglementation provinciaux afin de nous assurer que leurs normes sont respectées ou dépassées, et nous veillons à obtenir la certification de remise en état finale pour chaque terrain lorsque nos activités sont terminées.
AMÉLIORER LES PROCESSUS
  • Durant la remise en état provisoire et finale, nous utilisons la terre récupérée sur le terrain original afin de le reconstituer et nous réintroduisons la végétation originale afin de favoriser la biodiversité naturelle.
  • Notre partenariat avec la Twin Sisters Native Plant Nursery, une entreprise locale appartenant à des Autochtones, nous permet de remettre en état les paysages naturels à l’aide de connaissances traditionnelles locales et de plantes indigènes tout en employant des membres de la collectivité.
  • Nous collaborons avec la Peace River Forage Association afin d’utiliser notre terrain loué pour essayer et améliorer différents mélanges de graines en vue de la remise en état.